info@rivoli-group.com +41 (0) 44 388 54 59 Rivoli Group AG Zollikerstrasse 153 CH-8008 Zürich

Services financiers et sur le marché financier

L’objet principal de nos services financiers, le conseil et l’accompagnement stratégique de nos clients se traduit dans les formes les plus diversifiées et les manifestations des transactions sur les marchés financiers. Notamment, lorsqu’il s’agit de l’expansion d’entreprises, qui doit être réalisée via les formes de financement indépendantes de banques, nous élaborons conjointement avec elles des stratégies intelligentes sur le financement de projets ou d’entreprises à moyen ou à long terme et nous les mettons en œuvre en étroite collaboration avec vous d’une manière orientée vers les objectifs.

La base des services est notre solide expertise dans la structuration, la sélection et l’accompagnement des transactions sur mesure sur le marché financier. Un réseau compétent et solide d’institutions spécialisées parachève notre profil de prestations. Nous accompagnons nos clients dans le cadre leur entrée sur différents marchés financiers dans chaque phase du processus et nous garantissons ainsi un bon déroulement jusqu’à l’introduction en Bourse et au-delà.

La stratégie adaptée au marché financier

Seule une stratégie sur mesure sur les exigences de financement de manière individuelle et sur le modèle d’entreprise peut soutenir efficacement la politique de croissance de votre entreprise.

À partir de l’offre importante d’instruments de financement, nous mettons au point conjointement avec vous un produit sur mesure qui est adapté à votre modèle d’entreprise ainsi qu’à vos besoins en capitaux. Nous examinons les exigences minimales en fonction de la taille de l’entreprise, de la qualité du rapport financier et de votre organisation interne en termes de transparence et de communication.

Equity Capital Market

Placements privés

Dans le contexte de Bâle II et de la réticence générale des banques lors de l’octroi de prêts suite à la restructuration de l’opération de crédit des banques, de plus en plus d’entreprises profitent des nombreux avantages d’un soi-disant placement privé. Il s’agit en l’occurrence d’une émission extra-boursière de participations d’entreprises. Contrairement à un fonds, le cercle d’actionnaires reste petit, calculable et permet un accompagnement individuel des investisseurs.

Lors d’un placement privé, d’autres instruments de participation sont mis à disposition, dans lesquels par exemple le capital social d’investisseurs privés est placé en tant que capital provenant d’investisseurs, sans droit de vote, largement diversifié. Les possibilités de participation sont plus larges et fréquemment plus intéressantes qu’une émission de titres via la cotation en Bourse et couvrent la gamme complète d’instruments financiers « mezzanine ». Notamment, des participations sans droit de vote, sans titre – et ainsi à un moindre coût – avec en partie des avantages fiscaux considérables pour les entreprises et les investisseurs peuvent être émises sur le marché financier extra-boursier. L’influence des investisseurs peut être limitée par des accords contractuels. Il n’y a pas d’autres associés car seuls participent des investisseurs privés à la recherche d’un rendement. En tant qu’entrepreneurs de taille moyenne, vous restez de cette manière seul « maître à bord ».

Introductions en Bourse (IPO)

Le sigle IPO est l’abréviation de « Initial Public Offering » (introduction en Bourse). La désignation est identique à l’équivalent allemand « Börsengang » (introduction en Bourse) et désigne la première offre d’actions d’une entreprise sur le marché financier. Une introduction en Bourse peut être justifiée par plusieurs raisons. Cela peut être dû à l’entreprise du fait de l’émission publique d’actions, de moyens financiers sous la forme de capitaux propres. Cette injection de capital est fréquemment utilisée pour les stratégies de croissance et d’expansion de l’entreprise. Simultanément la part de coûts externes est réduite et la solvabilité est accrue.

Lors d’une introduction en Bourse, vous devez prendre en considération qu’il ne s’agit pas seulement d’une affaire intensive en termes de personnel et de coûts mais aussi qui nécessite du temps. Depuis les premiers pas jusqu’au jour de l’émission, il se passe en général 12 à 18 mois, les introductions en Bourse très bien préparées s’en sortent entre six à douze mois.

Si vous ne pouvez faire appel à personne en interne, qui connaît les rouages de l’organisation et de l’exécution d’une introduction en Bourse, vous devez solliciter un conseiller en introduction en Bourse suffisamment tôt. Nous restons volontiers à votre disposition si vous avez non seulement beaucoup de travail mais aussi éventuellement beaucoup d’argent et de temps à économiser. Nous connaissons les prix et les acteurs sur le marché. N’hésitez pas à nous contacter.

Programmes de rachat d’actions

Les entreprises rachètent des actions afin de les utiliser ou de les retirer en tant que monnaie d’acquisition lors de rachats d’entreprises. Le nombre d’actions en circulation est ainsi réduit, ce qui augmente la valeur de l’action individuelle. Les actionnaires doivent accepter le rachat d’actions qui en général est limité à une période déterminée et imposé normalement au cours le plus élevé.

Les programmes de rachat d’actions sont très prisés en raison de leurs effets secondaires à l’égard des investisseurs. La demande supplémentaire de titres entraîne une tendance à la hausse des cours. Toute autre action représente ainsi une part plus importante de bénéfice de l’entreprise car l’entreprise ne se sert pas des participations au bénéfice et ainsi la juste valeur des actions augmente. Par ailleurs, les rachats d’actions sont fréquemment considérés comme une alternative aux dividendes. Ce qui est important lors du tirage planifié d’un programme de rachat d’actions est que votre entreprise dispose suffisamment de liquidités pour les activités opérationnelles et que l’action soit cotée avec une réduction notable sur la valeur intrinsèque. Nous restons volontiers à votre disposition en tant qu’experts objectifs lors de l’analyse de la situation.

Debt Capital Market

Emprunts convertibles

Les emprunts convertibles sont des emprunts à taux fixe qui sont émis par des sociétés anonymes. Ils sont définis par un émetteur, un coupon d’intérêts, une durée limitée et une valeur nominale. Ils sont assortis d’un droit de conversion pour leurs propriétaires. Ils peuvent pendant leur durée de validité, transformer l’emprunt convertible en nombre défini d’actions de l’entreprise émettrice.

Avec un emprunt convertible, l’entreprise émettrice peut convertir de manière intelligente ses dettes en capitaux propres sous la forme d’émissions d’actions. Si la conversion a eu lieu, l’émetteur ne doit plus effectuer des paiements d’intérêts et peut renoncer au rachat du capital qu’il a acquis via l’emprunt convertible.

Compte tenu du niveau extrêmement bas des intérêts, cela intéresse de plus en plus les investisseurs. Un emprunt convertible peut largement profiter d’une envolée des actions mais il a toutefois un risque à la baisse limité de manière comparable.

Reconnaissances de dettes

Les reconnaissances de dettes sont comparables aux emprunts, toutefois elles ne sont pas une valeur mobilière et ne peuvent être négociées en Bourse. C’est pourquoi le taux d’intérêts des reconnaissances de dettes est légèrement supérieur à celui d’emprunts comparables. Il n’y a pas non plus de frais de dossier.

Mais l’utilisation de cette forme de financement alternatif pour les PME peut être tout à fait sensée. L’entreprise devient moins dépendante des établissements prêteurs. Depuis quelques années l’alternative de financement des entreprises de taille moyenne est fréquemment et activement utilisée car elle s’est avérée être un bel entraînement pour la communication avec les investisseurs. Les entreprises se font simultanément connaître auprès d’un large cercle d’investisseurs et en outre elles ne doivent pas craindre les souhaits de droit de regard des investisseurs.